Skip to main content
Précédent

 

Compte tenu de la taille et de l’envergure de notre entreprise, nos activités liées au climat sont très variées. Nous nous efforçons de réduire au minimum l’empreinte écologique et, par nos placements, nous utilisons notre influence pour encourager les mesures climatiques. En tant qu’important gestionnaire de terres agricoles et de terrains forestiers exploitables, nous devons également faire face aux effets dévastateurs des changements climatiques, y compris les incendies de forêt, qui sont de plus en plus fréquents.

Par l’entremise de Hancock Natural Resource Group (HNRG), division de Gestion de placements Manuvie, nous sommes le plus important gestionnaire de placements forestiers au monde pour le compte d’investisseurs institutionnels.

« Depuis plusieurs années, nous travaillons avec une société, DroneSeed, à la conception d’une technique de reboisement au moyen de drones après un incendie de forêt, déclare Jacob Thiemens, directeur forestier pour HNRG. En 2018, nous avons fait nos premiers essais en Oregon, et les résultats étaient prometteurs. »

Après la destruction par un incendie d’une partie de la forêt en Oregon, les drones de DroneSeed ont été utilisés pour inspecter la zone brûlée aux fins de reboisement et de détermination des sites appropriés. Ensuite, on a envoyé sur les lieux des drones transportant des trémies emplies de semences dans des enveloppes ressemblant à des rondelles de hockey, qui fournissent des conditions de croissance idéales pour les graines et empêchent les animaux sauvages de les manger. Grâce aux données cartographiques, les drones ont pu voler avec précision jusqu’à l’endroit approprié et replanter la zone cible en quelques minutes seulement. 

Au nom de nos clients, nous gérons 5,7 millions d’acres de forêt afin de respecter les normes de durabilité les plus élevées établies par la Sustainable Forestry Initiative et le Forest Stewardship Council, ainsi que les normes approuvées par le Programme de reconnaissance des certifications forestières.

Bien que le reboisement planifié soit effectué au moyen de semis provenant d’une pépinière, les incendies de forêt sont imprévisibles et les semis, pas toujours disponibles. Parmi leurs nombreux avantages, les drones offrent une longueur d’avance sur la végétation concurrente en plantant des graines immédiatement, alors qu’il faut attendre au moins un an avant d’obtenir les semis cultivés dans des pépinières. La technologie des drones permet également de planifier soigneusement le reboisement en optimisant l’emplacement de chaque arbre, ce qui pourrait prévenir de futurs incendies de forêt de la même intensité.

« Étant donné que le changement climatique augmente la fréquence et l’intensité des incendies de forêt, nous devons aborder ce problème sous différents angles. Nous croyons que la technologie des drones est porteuse d’avenir en tant que nouvel outil de foresterie standard pour le reboisement après un incendie de forêt », ajoute Jacob Thiemens.

Confirmer